Les funambules du Creux-du-Van enthousiasment le Val-de-Travers

Durant huit ans, le réalisateur Patrice Raydelet a arpenté le Creux-du-Van à toutes les saisons pour nous offrir au terme de son travail un film non seulement très instructif sur le bouquetin, mais également à couper le souffle par les plans qu’il offre sur le paysage encore préservé de notre région. Réintroduit au milieu des années 1960 sous l’impulsion d’Archibald Quartier, le bouquetin était proche de l’extinction, menacé par la folie destructrice de l’espèce humaine.

Patrice Raydelet devant le public des Travers du Vent

Majestueux et souverain, le bouquetin nous montre comment il parvient à s’adapter à la nature et y survivre, sans y porter atteinte, tout le contraire de l’espèce humaine qui, comme le souligne le réalisateur, s’invente des obstacles supplémentaires là où il n’y en a pas. C’est en définitive à l’humain de se regarder dans ce film comme dans un miroir, et constater les atteintes systématiques qu’il porte à la nature.

Alors que la sixième extinction de masse est en cours, comme le réalisateur l’a rappelé, il n’est pas trop tard pour freiner la tendance et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher une issue dont personne ne veut. Les générations futures nous en seront reconnaissantes.

L’Association Les Travers-du-vent est plus active que jamais. N’hésitez pas à devenir membre et contribuer ainsi à préserver le patrimoine naturel et paysager de notre vallon. De gros défis nous attendent, en lien avec les nombreux projets éoliens qui menacent la région. Tout soutien est le bienvenu.

Thierry Ray, Président des Travers du Vent